Les Voyageurs de l'Imaginaire


Un hommage à Pierre Bottero
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confrérie d'Ondiane

Aller en bas 
AuteurMessage
Lerax
Clochinette Bleue
avatar

Age : 20
Masculin

Messages : 52
Date d'inscription : 02/09/2012

MessageSujet: Confrérie d'Ondiane   Dim 26 Jan - 20:20

Ondiane est une imposante construction juchée sur un éperon rocheux. Ses hauts murs crénelés et ses ouvertures étroites rappellent l’architecture des châteaux-forts. On accède à l’entrée par une piste raide. La porte d’entrée est en bois massif et possède un guichet. La porte s’ouvre sur une cour avec, au centre, une fontaine qui coule dans un bassin de pierre. Un sentier contourne les bâtiments et conduit au jardin nord. L’allée est ornée de massifs fleuris et serpente entre la confrérie et l’à-pic qu’elle domine. Dans le jardin nord il y a un vieux pin rabougris et des carrés de terre entretenus avec soin où poussent des plantes connues pour leurs vertus médicinales ou leur rareté.

Le  bureau du supérieur d’Ondiane se trouve au bout d’un long couloir de pierre claire dans la tour ouest et trois de ses fenêtres donnent sur la vallée. La pièce est de belle taille, les murs couverts de rayonnages de livres et un imposant bureau sombre en occupe le centre.
Au fond du couloir qui mène au bureau, un escalier conduit aux ateliers. En les traversant on arrive aux cuisines puis au jardin intérieur. On peut ensuite entrer dans une nouvelle aile du bâtiment. Celle-ci contient un grand nombre de couloirs et escaliers et elle abrite la bibliothèque et le grand hall où une porte vitrée mène à la cour.

Le salon de la confrérie est parqueté de chêne blond et, comme de nombreux autres endroits d’Ondiane, il sent la cire. L’ameublement, principalement composé de lourds fauteuils de cuir et de quelques meubles bas, est sobre et massif et une fenêtre donne sur le plateau.

Il n’y a qu’une seule chambre qui ait l’eau courante. Elle se situe à l’extrémité de l’aile nord, là où la bâtisse s’appuie sur la montagne. Elle est spacieuse, joliment meublée et un lit moelleux trône en son centre. Une porte basse amène à la salle de bain. Celle-ci est entièrement taillée dans la pierre. Elle est éclairée par une lucarne donnant dans la chambre. Dans le fond, le sol poli par des milliers de passages s’abaisse brusquement en créant un vaste bassin rempli d’eau claire. L’eau provient d’une source, elle est limpide mais glaciale.

Le réfectoire est une immense pièce voûtée et des tables massives s’alignent dans sa longueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Confrérie d'Ondiane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vernuccio, Paul-Rodolphe] La confrérie du Rocher
» [J.R.Ward] La Confrérie de la dague noire, tome 2 : L'Amant éternel
» LA CONFRÉRIE DE LA DAGUE NOIRE - LE GUIDE OFFICIEL de J.R. Ward
» Confrérie de la plume
» Bouton plomb étain Confrérie des Jésuites - XVIIème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Voyageurs de l'Imaginaire :: Les mondes de Bottero :: Notre petite encyclopédie :: Quête d'Ewilan / Mondes d'Ewilan / Pacte des Marchombres :: Fiches paysages-
Sauter vers: